Qu'est-ce qu'une déficience fonctionnelle? (Annexe K)

Selon le gouvernement du Québec, une personne a une déficience fonctionnelle si elle respecte l'une des conditions suivantes :

  • Elle a une déficience intellectuelle révélant, lors de l'évaluation de cette personne à l'aide d'examens standardisés, une performance inférieure à 70 pour le quotient intellectuel.
  • Elle a une déficience du psychisme, une déficience organique* ou une déficience motrice, grave et permanente, qui, malgré l'aide de la technologie dans le cas d'une déficience motrice, entrave considérablement l'accomplissement des activités normales de la vie quotidienne.
  • Elle a une déficience multiple grave et permanente qui comporte au moins 2 déficiences parmi les suivantes et qui, lorsqu'elles sont combinées, entravent considérablement l'accomplissement des activités normales de la vie quotidienne :
    • déficience intellectuelle
    • déficience du psychisme
    • déficience organique
    • déficience motrice
    • déficience du langage ou de la parole
    • déficience auditive (dont l'évaluation audiométrique, à la meilleure oreille et avant correction, révèle un seuil moyen d'acuité de 40 décibels ou plus, à la fréquence de 500, 1 000 et 2 000 hertz)
    • déficience visuelle qui, après correction au moyen de lentilles ophtalmiques appropriées, révèle une acuité visuelle d'au plus 6/21 pour chaque œil ou qui révèle un champ de vision de chaque œil inférieur à 60º dans les méridiens 180º et 90º ou qui nécessite des systèmes optiques spéciaux d'une puissance supérieure à +4,00 dioptries

*Une déficience organique signifie une diminution des fonctions mentales en raison d'une maladie physique plutôt que psychiatrique. 

Remarque : votre déficience fonctionnelle doit être attestée par un professionnel de la santé.

Si vous êtes un résident du Québec et souffrez d'une déficience fonctionnelle, vous n'aurez peut-être pas à payer une prime dans le cadre du régime d'assurance médicaments du Québec si vous respectez les conditions suivantes :

  • La déficience a commencé avant l'âge de 18 ans.
  • Vous vivez avec vos parents.
  • Vous n'êtes pas marié ou n'avez pas de conjoint(e) de fait.
  • Vous ne recevez pas de prestations dans le cadre d'un programme d'aide financière de dernier recours.
  • Vous avez un document de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) qui confirme votre déficience.

Où puis-je en savoir plus?

Cet article vous a-t-il été utile ?
1 sur 2 ont trouvé cela utile.