Sommaire visuel : comprendre votre déclaration de revenus fédérale

Le Sommaire visuel des déclarations vous donne un aperçu des montants figurant sur vos déclarations de revenus pour chacune des sections ci-dessous. Vous pourrez ainsi voir exactement la façon dont votre remboursement ou votre solde dû a été calculé.

Remarque : la fonctionnalité Sommaire visuel des déclarations est offerte uniquement aux utilisateurs de nos produits payants.

Qu’est-ce que le revenu total?

Votre revenu total est calculé en additionnant vos revenus provenant de toutes les sources : vos revenus d’emploi ou de travailleur autonome, vos revenus provenant de placements (sous forme de dividendes ou d’intérêts), vos revenus de source étrangère, etc. Les revenus qui ne sont pas indiqués sur l’un de vos feuillets, comme les pourboires et les gratifications, sont également inclus dans le calcul.

Le calcul du revenu total est la première étape pour déterminer si votre revenu est imposable ou non. Une fois que vous connaissez votre revenu total, vous pouvez ensuite y appliquer certaines déductions : vous obtenez alors votre revenu net. Le revenu net sert à calculer certaines prestations comme le crédit d'impôt pour la TPS/TVH, l'allocation canadienne pour enfants et le supplément de revenu garanti.

Consultez la liste suivante pour connaître quelques-unes des sources de revenus que vous pourriez inclure dans votre déclaration fédérale. Pour une liste complète, consultez le .

  • Revenus d'emploi
  • Autres revenus d'emploi
  • Pension de la sécurité de la vieillesse (SV)
  • Intérêts et autres revenus de placement
  • Revenus de location
  • Gains en capital imposables
  • Revenus d'un REER
  • Revenus d’un travail autonome
  • Prestations d'assistance sociale 

Qu’est-ce qu’une déduction?

Les déductions vous aident à réduire le montant de votre revenu sur lequel vous devez payer un impôt ou à diminuer directement l'impôt que vous devez payer. Avant de calculer le revenu imposable, vous devez d'abord demander toutes les déductions auxquelles vous avez droit.

Certaines déductions vous incitent à faire preuve de prévoyance, comme cotiser à votre REER ou partager un revenu de pension avec votre conjoint(e)*; enfin, d’autres déductions ont pour but de vous aider à payer les coûts de la vie (comme les frais de garde d’enfants et, dans certains cas, les dépenses liées au travail pouvant être déduites de votre revenu total).

*Rappelez-vous que le partage des revenus de pension avec votre conjoint(e) vous donne droit à une déduction (en diminuant votre revenu total); cependant, le revenu qui est transféré à votre conjoint(e) augmente son revenu total.

Consultez la liste suivante pour connaître quelques-unes des déductions auxquelles vous pourriez avoir droit dans votre déclaration de revenus fédérale. Pour une liste complète, consultez le .

  • Cotisations versées à un REER
  • Frais de garde d'enfants
  • Frais de déménagement
  • Déduction pour produits et services de soutien aux personnes handicapées
  • Frais financiers et frais d'intérêts
  • Autres dépenses d'emploi
  • Remboursement des prestations de programmes sociaux 

Qu’est-ce que le revenu imposable?

Une fois que votre revenu net a été déterminé, d'autres déductions peuvent s'appliquer à votre déclaration de revenus pour calculer votre revenu imposable. Ces déductions incluent, entre autres, la déduction pour le personnel des Forces canadiennes et des forces policières, les déductions pour autres paiements (comme les prestations d'assistance sociale et les indemnités pour accidents du travail), les pertes en capital nettes et les pertes autres qu'en capital d'autres années (s'il y a lieu) et les déductions pour les habitants de régions éloignées.

Le revenu qui reste est appelé revenu imposable. Votre revenu imposable est ensuite utilisé pour calculer le montant des impôts fédéral et provincial que vous devez payer avant de déduire vos crédits d'impôt non remboursables et vos crédits d'impôt remboursables

Qu’est-ce qu’un crédit d’impôt non remboursable fédéral?

Ces crédits d'impôt servent à réduire votre solde dû fédéral. En général, si le montant total de ces crédits est plus élevé que le montant de l'impôt que vous devez payer, vous ne recevrez pas la différence sous forme de remboursement. Toutefois, vous recevrez un remboursement si le montant de l’impôt que vous avez déjà payé au gouvernement (ou de l’impôt que votre employeur a payé en votre nom) est supérieur au montant de l’impôt que vous devez une fois ces crédits appliqués.

Par exemple, supposons que le total de vos crédits d’impôt non remboursables fédéraux pour 2017 est de 1 000 $. Si votre déclaration fédérale indique que votre impôt à payer est de 750 $, vos crédits d’impôt non remboursables ne pourront que réduire ce montant à 0 $.

Toutefois, si l’impôt retenu à la source par votre employeur est égal à 750 $, en appliquant ces crédits à votre déclaration (en plus de vos crédits d'impôt non remboursables provinciaux), vous pourriez réduire votre impôt au point où vous auriez payé trop d’impôt pendant l’année. Dans ce cas, vous recevriez la différence sous forme d'un remboursement d’impôt.

Consultez la liste suivante pour voir les crédits d'impôt non remboursables les plus fréquemment demandés. Pour une liste complète, consultez le  .

  • Montant personnel de base
  • Montant canadien pour emploi
  • Cotisations d'employés à l'assurance-emploi
  • Cotisations versées au RPC ou au RRQ - emploi
  • Montant pour l'achat d'une habitation

Avant de déduire vos crédits non remboursables, un taux d'impôt fédéral spécifique doit être appliqué aux différents niveaux de votre revenu; le montant qui vous reste constitue votre impôt fédéral de base.

Par exemple, supposons que votre revenu imposable pour l'année 2017 est de 65 000 $. Selon les paliers d'imposition fixés par le gouvernement fédéral, un taux de 15 % est appliqué à la première tranche de 45 916 $ de votre revenu et un taux plus élevé de 20,5 % est appliqué aux 19 084 $ qui restent. Cela signifie que votre impôt fédéral net à payer pour l'année serait de 10 799 $ avant d'appliquer vos crédits non remboursables :

45 916 x 15 % = 6 887 $
19 084 x 20,5 % = 3 912 $

Les crédits d'impôt non remboursables fédéraux sont ensuite déduits de l'impôt fédéral que vous devez payer, vous donnant ainsi votre impôt fédéral de base.

Voir tous les taux d'imposition fédéraux pour 2017

Remarque : c'est en combinant votre impôt fédéral net avec votre impôt provincial ou territorial que vous obtenez montant total de l'impôt que vous devez payer

Qu’est-ce qu’un crédit d’impôt non remboursable provincial?

De la même façon dont les crédits d'impôt non remboursables fédéraux réduisent votre impôt fédéral à payer, les crédits d'impôt non remboursables provinciaux diminuent le montant de l'impôt que vous devez payer à votre gouvernement provincial ou territorial.

En général, si le montant total de ces crédits est plus élevé que le montant de l'impôt provincial ou territorial que vous devez, vous ne recevrez pas la différence sous forme de remboursement. Toutefois, vous recevrez un remboursement si le montant de l’impôt que vous avez déjà payé (ou de l’impôt que votre employeur a payé en votre nom) au gouvernement est supérieur au montant de l’impôt fédéral net et de l'impôt provincial net que vous devez payer.

Par exemple, supposons que le total de vos crédits d’impôt non remboursables provinciaux pour 2017 est de 1 000 $. Si votre déclaration indique que votre impôt provincial à payer s’élève à 750 $, vos crédits d’impôt non remboursables provinciaux ne pourront que réduire ce montant à 0 $.

Toutefois, si l’impôt retenu à la source par votre employeur est égal à 750 $, en appliquant ces crédits à votre déclaration (en plus de vos crédits d'impôt non remboursables fédéraux), vous pourriez réduire votre impôt au point où vous auriez payé trop d’impôt pendant l’année. Dans ce cas, vous recevriez la différence sous forme d'un remboursement d’impôt.

Consultez la liste suivante pour voir les crédits d'impôt non remboursables provinciaux les plus fréquemment demandés. Pour voir la liste complète, visitez le site Web de l'Agence du revenu du Canada (ARC).

  • Montant pour une personne à charge admissible
  • Montant pour personnes handicapées
  • Dons
  • Intérêts payés sur un prêt étudiant
  • Frais de scolarité

Avant de déduire vos crédits non remboursables, un taux d'imposition provincial ou territorial spécifique doit être appliqué aux différents niveaux de votre revenu; le montant qui vous reste constitue l'impôt provincial ou territorial que vous devez payer sur votre revenu imposable.

Par exemple, supposons que vous habitez en Ontario et que votre revenu imposable pour l'année est de 65 000 $. Selon les paliers d'imposition fixés par la province, un taux de 5,05 % est appliqué à la première tranche de 42 201 $ de votre revenu et un taux plus élevé de 9,15 % est appliqué aux 22 799 $ qui restent. Cela signifie que votre impôt provincial à payer pour l'année serait de 4 217 $ :

42 201 x 5,05 % = 2 131 $
22 799 x 9,15 % = 2 086 $

Le montant total de vos crédits d'impôt non remboursables provinciaux est ensuite déduit de l'impôt provincial que vous devez payer, vous donnant ainsi votre impôt provincial.

Voir tous les taux d'imposition provinciaux et territoriaux pour 2017

Remarque : c'est en combinant votre impôt provincial ou territorial avec votre impôt fédéral net que vous obtenez le montant total de l'impôt que vous devez payer

Quels sont les autres montants à payer?

Selon votre situation, vous pourriez devoir payer un montant distinct de l'impôt sur le revenu que vous devez. Deux de ces montants, les cotisations au RPC à payer et les cotisations à l'assurance-emploi à payer (si vous êtes inscrit pour participer au programme de l'AE) se rapportent spécifiquement au revenu d'un travail autonome; la troisième source concerne le remboursement de certaines prestations de programmes sociaux.

Si vous avez un emploi, vous et votre employeur partagerez les cotisations au RPC (égales à 9,9 % de votre revenu) en parts égales. Si vous travaillez à votre propre compte, vous devrez payer la totalité des cotisations.

Comme c'est le cas pour les cotisations versées au RPC, si vous travaillez à votre propre compte, vous devrez payer votre part des cotisations versées à l'assurance-emploi ainsi que celle de l'employeur.

Si l'un ou l'autre de ces deux montants n'ont pas été payés, ils réduiront le montant de votre remboursement d'impôt ou augmenteront le montant que vous devrez payer au gouvernement.

Si vous devez rembourser le montant des prestations sociales que vous avez reçues, cela signifie que le gouvernement vous a payé en trop pour certaines prestations, comme :

  • Les prestations d'assurance-emploi (AE)
  • La pension de la sécurité de la vieillesse (SV)
  • Le versement net des suppléments fédéraux 

Remboursement des prestations d'assurance-emploi (AE)

Selon votre revenu net pour l'année, vous devrez peut-être rembourser une partie des prestations d'assurance-emploi que vous avez reçues. Pour l'année d'imposition 2017, si votre revenu net est plus élevé que 64 125 $, vous devrez rembourser 30 % du moins élevé des montants suivants :

  • Le montant de votre revenu net qui dépasse 64 125 $
  • Le montant total des prestations régulières que vous avez reçues au cours de l'année

Toutefois, si vous êtes dans l'une des situations suivantes, vous pourriez ne pas avoir à rembourser vos prestations d'assurance-emploi :

  • Votre revenu net en 2017 est moins élevé que 64 125 $
  • Vous avez reçu un montant inférieur à une semaine de prestations au cours des 10 dernières années
  • Vous avez reçu des prestations spéciales (y compris des prestations de maternité / paternité ou de compassion)

Remarque : si vous devez rembourser certaines de vos prestations d'assurance-emploi cette année, vous pourriez être en mesure de demander une partie ou la totalité de ce montant comme déduction dans la déclaration de l'année suivante. 

Remboursement de la pension de sécurité de la vieillesse (SV)

Vous pourriez devoir rembourser une partie ou la totalité de vos prestations de SV si votre revenu net avant rajustements pour 2017 est plus élevé que 74 788 $. Vous devrez payer un montant équivalent à 15 % de la différence entre votre revenu et 74 788 $.

Que sont les paiements et les crédits d'impôt remboursables?

Les crédits remboursables peuvent vous donner droit à un remboursement si le total de vos crédits remboursables est plus élevé que votre impôt fédéral.  Voici certains des crédits d'impôt remboursables auxquels vous pourriez avoir droit :

  • La prestation fiscale pour le revenu de travail (PFRT)
  • Le crédit d'impôt pour fournitures scolaires d'éducateur admissible
  • Le supplément remboursable pour frais médicaux
  • Le paiement en trop au RPC ou à l'AE

Certaines prestations gouvernementales comme le crédit pour la TPS/TVH (versé trimestriellement) et l'allocation canadienne pour enfants (versée mensuellement) sont basées sur votre revenu net.

Le montant de l'impôt qui est déduit de votre salaire est considéré comme un paiement au gouvernement. Selon le montant qui a été retenu par votre employeur et vos crédits remboursables, ces montants réduiront votre impôt à payer ou augmenteront votre remboursement d’impôt.

Cet article vous a-t-il été utile?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 88 sur 170